Mises à jour Conférence Ferroviaire Teamsters Canada

0
80
railroad_snow

Le 3 février 2021

Confrères et Consoeurs,

Je voulais prendre un moment pour vous rapporter quelques mises à jour sur ce qui s’est passé au cours du dernier mois, depuis que les nouveaux membres de votre conseil exécutif ont pris la relève dans leurs nouveaux rôles.

Au Canadien Pacifique, un certain nombre de nouvelles initiatives nous enthousiasment. Nous sommes très encouragés parce que nos membres pourront faire entendre leurs griefs, d’abord par le biais d’une réunion mensuelle de règlement des griefs avec les directeurs, les directeurs au CP et les Chefs adjoints. Par la suite, si le problème ne peut être réglé à cette étape des réunions trimestrielles de règlement des griefs seront tenues avec le président ou le vice-président, les ingénieurs en chef et le vice-président de l’ingénierie au CP. Ces réunions de résolution ouvrent la porte à la résolution d’un grand nombre de griefs.

Nous avons également entamé un processus de médiation et d’arbitrage qui sera effectué deux fois par année dans l’Est et dans l’Ouest. Nous avons actuellement des dates réservées dans l’Est pour la fin d’avril et dans l’Ouest pour la mi-mai. Ces réunions se dérouleront sur deux jours dans chaque région nous permettant ainsi d’avoir des centaines de griefs entendus par un arbitre, cette année seulement. Ce processus de médiation et d’arbitrage ne couvrira pas les griefs plus importants impliquant les congédiements ou l’impartition à grande échelle, parce qu’il se déroule de manière accélérée. En d’autres mots les décisions ne sont pas sans préjudice ou précédent ce qui veut dire que nous ne pouvons pas les utiliser plus tard dans d’autres cas. Cela limite le type de grief qui peut être entendu, mais nous en avons assez pour nous tenir occupés dans l’avenir immédiat.

Les griefs plus importants qui sont habituellement traités au Bureau d’arbitrage des Chemins de fer canadiens continueront de la même manière. Nous travaillons avec nos partenaires aux syndicats ainsi qu’avec les entreprises qui forment le comité du BACF pour résoudre les problèmes que nous avons actuellement avec ce système étant donné qu’il a été difficile de retenir les arbitres prêts à être impliqués dans ce procédé. À l’heure actuelle, nous travaillons avec les services fédéraux de médiation pour trouver des solutions pour nous assurer que le BACF demeure l’institution importante pour nos membres et nos organisations. Il n’y a actuellement que trois des douze prochains mois pour lesquels des arbitres ont été retenus. Cela retarde le processus et nous sommes à la recherche de toute mesure possible pour que les cas soient présentés devant un arbitre dans les plus brefs délais.

Des réunions sur l’impartition ont eu lieu dans tout le pays et j’ai pu y assister à distance avec le directeur de la région. Nous avons un nombre d’éléments importants à retenir de ces réunions, mais nous avons pu transmettre un message uniforme partout au pays. Le message était que si vous ne cherchez pas des façons pour que nos membres se trouvent assis sur le siège d’une machine, à faire le travail que nous avons toujours fait équipés et formés pour exécuter ces travaux, vous ne respectez pas l’engagement pris dans la convention collective. Je m’attends à ce qu’au cours des prochains mois, nous allons faire face à des défis d’impartition catégoriques et relevés partout au pays selon les renseignements que nous avons recueillis au cours de ces réunions. Je veux profiter de l’occasion pour remercier les présidents et les dirigeants qui ont pu assister à ces réunions et qui ont donné leur avis sur l’impartition dans leurs régions. Ces dirigeants locaux ont été en mesure de donner des exemples précis qui ont été utiles dans tous les arguments que nous faisions valoir.

Pour la toute première fois, nous avons fait participer nos membres à un sondage et à date nous avons reçu 560 réponses qui nous donnent des idées plus justes sur la façon dont vous, les membres, voulez que nous allions de l’avant. Nous apprécions tous ceux qui ont pris le temps de le remplir et ce bulletin est en réponse à l’un des messages les plus importants que nous avons reçus, que nous devons mieux communiquer ce qui se passe! Aussi en préparation sont les modifications de notre site web qui vont faciliter le contact avec nous pour des questions comme signaler un cas d’impartition et d’autres choses aussi simples qu’un changement d’adresse ou la demande d’une carte de retrait en cas de mise à pied. Avec un peu plus de travail, notre site Web va devenir un outil de communication sérieux qui sera beaucoup plus utile que jamais auparavant.

Nous continuerons de mobiliser les membres à toutes les occasions possibles et l’information fournie par ce sondage sera très utile pour aller de l’avant. Nous allons mettre beaucoup d’efforts pour faire le point sur les questions importantes pour nos membres aussi souvent que possible. Les directeurs des régions vont participer à la présentation de ces mises à jour pour leur région et sont tenus de faire des rapports quand les réunions de règlement des griefs vont commencer.

En terminant sur cette mise à jour, nous entrons dans la saison des premiers bulletins annonçant les postes aux seins des équipes et vu que les questions par rapport aux postulations et aux attributions ont besoin d’être réglées, veuillez continuer d’aviser votre directeur sur tout manque à la communication de ce département. Nous basons notre prochaine année sur l’exactitude de ces bulletins et aussi sur la proximité de notre domicile, le travail effectué à notre position préférée et l’obtention de l’ancienneté au moment approprié. En tant que local nous allons allouer des ressources pour nous assurer qu’ils sont exacts et que les questions sont traitées en temps opportun.

Soyez bons les uns envers les autres. Nous demeurons forts parce que nous sommes unis. Nous ne deviendrons plus forts que lorsque l’ensemble des Membres comprendra que c’est notre solidarité qui nous donne au conseil exécutif les outils nécessaires pour remédier aux problèmes auxquels nous sommes confrontés à chaque jour.

En toute solidarité,

Wade Phillips
Président

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here